Vous êtes ici:
Home » Ondes de choc » Formes d'ondes de choc » Ondes de choc radiales

Les ondes de choc radiales (R-SWT - Radial Shockwave Therapy)


Les ondes de choc radiales (R-SWT) sont souvent appelées ondes de pression radiales, mention correcte d’un point de vue physique.

Elles sont transmises dans le corps au moyen d’un applicateur mécanique d’ondes de choc. Ces ondes sont extrêmement mobiles et se répandent dans toute la zone douloureuse.

La pièce à main (transmetteur) radiale du MASTERPULS® est un générateur d’ondes de choc balistique actionné par air comprimé. Un projectile (masselotte) est accéléré par l’air comprimé. Le mouvement de celui-ci, combiné à son poids permet d’accumuler de l’énergie cinétique qui lorsque le projectile frappe le l’applicateur d’impulsions (R15, C15, …), transforme cette énergie cinétique en énergie potentielle ou acoustique. Les impulsions sont alors transmises dans les tissus à traiter grâce à un gel de couplage.

Une fois transmises dans le corps du patient, les ondes de choc radiales divergent et permettent une réduction d’énergie proportionnelle à la profondeur de pénétration. Les ondes étant de grande longueur lors du développement de la pression, elles ne peuvent pas être focalisées vers la profondeur. La densité de flux énergétique obtient les valeurs les plus élevées à la surface du corps.

La profondeur de pénétration des ondes de choc radiales est fonction du type d'applicateur utilisé et de la pression (en bars) sélectionnée. Avec l’applicateur standard R15, elle sera d’environ 3 cm. Les zones superficielles sont facilement atteintes, les zones plus profondes nécessitent, soit d’exercer une pression plus importante pour que l’applicateur soit plus proche de la zone à traiter, soit d’utiliser des applicateurs spécifiques autres que le R15 (Di15 – Deep impact, T10 – Trigger, …)

Une grande variété d’applicateurs, utilisables sur les différentes pièces à main STORZ MEDICAL permettent aujourd’hui d’obtenir des effets de plus en plus spécifiques et de varier les profondeurs.